Appel de Bobigny – 2010

Capture d’écran 2016-04-11 à 10.42.25

Des perspectives concrètes et positives pour l’éducation, dès la petite enfance, autour de 5 objectifs prioritaires et d’un ensemble de propositions qui sont la base d’un grand projet national pour l’enfance et la jeunesse. 

  • Garantir dans le respect de la laïcité le Droit à l’éducation pour chacun et pour tous et donc l’équité dans l’accès à l’éducation et à la formation ; refuser toute discrimination, en dépassant le droit formel à l’égalité des chances.
  • Définir un projet éducatif global ambitieux pour l’enfance et la jeunesse sur tous les temps et les espaces éducatifs et sociaux articulant éducations formelle, informelle et non formelle, dans un processus de formation tout au long de la vie s’appuyant sur une formation initiale solide.
  • Promouvoir la coéducation, la coopération éducative de tous les acteurs, garantir la place et les droits des parents, des enfants et desjeunes.
  • Mobiliser avec ce projet éducatif global toutes les ressources éducatives des territoires et de l’école, à travers l’articulation des objectifs nationaux avec les projets éducatifs des établissements d’enseignement et des institutions culturelles publiques, et ceux des territoires.
  • Garantir à tous les jeunes, à l’issue de la scolarité au collège, la maîtrise évaluée des éléments ( connaissances, compétences, savoir-être et savoir-faire) indispensables à l’accès et à la réussite dans les enseignements diversifiés du lycée et à l’objectif de 0 sortie du système éducatif sans qualification reconnue, à l’accès à la citoyenneté.

Dans le document que vous pouvez télécharger ICI, l’Appel de Bobigny et 6 textes complémentaires, issus de rencontres et débats menés en 2010 afin d’approfondir les réflexions ( 0-6 ans : un enjeu de société ; Autonomie des établissements scolaires et des acteurs de l’éducation ; Enjeux individuels et enjeux collectifs ; Formation des professionnels de l’éducation ; Pour une participation active des enfants, des jeunes et de leurs parents aux projets éducatifs ; Projet Éducatif Local, Projet Éducatif de Territoire, “territoires apprenants” : quel avenir ? )