1992 – 88° Congres – Nantes

Le Congrès de Nantes 1992 s’intitule “Démocratie 2000” et prolonge le travail entrepris sur l’actualisation des combats de la Ligue. Le rapporteur est Pierre Tournemire.

Réaffirmant le mouvement associatif comme un maillon essentiel de l’exercice de la citoyenneté, la Ligue émet des propositions pour renforcer son réseau, afin de s’inscrire pleinement dans un projet d'”utopie réaliste”.