Résolution finale “Démocratie 2000” – Congrès de Nantes 1992

conv_IMAG0417Sur le plan international la Ligue affirme la nécessité d’une plus juste répartition des richesses mondiales. Sur le plan local, coeur de son action, elle milite pour la démocratie participative et « l’émergence d’une citoyenneté locale renouvelée, diversifiée  (…) qui affiche le souci de l’identité et le dépasse par un projet collectif mobilisateur ».
Les principaux projets concernent l’aménagement de la ville et des espaces ruraux, la maîtrise de l’environnement, le développement durable, mais aussi « la sensibilisation de l’opinion à l’accueil solidaire et fraternel des migrations qui vont s’amplifier et à la nécessité d’une Europe citoyenne condition de la paix ».
Pour ce faire, la résolution programme une intensification de la formation des cadres permanents par les fédérations, appelées à « redevenir des centres de ressources aptes à fédérer et à nourrir un véritable courant d’opinion ».
Période : 1981-2002 : Le retour aux sources
Térritoire : France